• Corine Depeyrot

L' effet flaque d' eau

Updated: Feb 7


Un effet miroir sidérant

Arrêtez de vous prendre pour un chaton, un chat de gouttière, même pas de pure race. Vous pouvez être un tigre, un lion, un jaguar !

Étouffé au tréfonds de vos espérances, de vos rêves et de vos idéaux, à l'heure d'un réchauffement climatique inexorable, il est grand temps de se mettre en mouvement, sinon le risque d'une évaporation dramatique de ce félin superbe vous guette, ne laissant plus, à coup sûr, qu'un pauvre petiot de chaton déshydraté qui vous regardera, dépité.

Allez zou, on y croit, on arrête d'attendre le déluge (de feu) et on se bouge ...


Bon. Ça c'était avant. Ou tout du moins au début. Version Winner même pas mal, on s'entraîne, on y croit, on se lance.


Alors que le chaton prend peu à peu du poil de la bête, (en faisant la belle forcément), s' essaye à quelques rugissements timides - pas très crédibles, je vous l'accorde -, la mue vocale transforme la chrysalide en maîtrisant de mieux tout un arsenal d'outils : une acuité et un sens de l'observation aiguisés, une capacité à avancer en silence, une assurance tranquille.


Vous gagnez en épaisseur, en densité, le recul et la hauteur vous permettent de mieux comprendre ce qui se joue dans l'interaction avec vos congénères.


De plus en plus déterminé, vous avancez d'un pas puissant qui commence enfin à forcer le respect, à commencer par le votre. .


Et c'est là que cela devient vraiment intéressant. Passée la surprise d'une telle transformation, vos interlocuteurs (ceux qui n'ont connu que le chaton) deviennent mal à l'aise : inconfortable dans l'image floue qu'ils ont de vous dorénavant, ils continuent à vouloir croire qu'ils sont en face d'un chaton ( la plasticité du cerveau et sa capacité à s'adapter ne sont qu'une légende) , mais conscient malgré tout d'un changement : le tigre qu'ils ont devant eux les inquiète et la peur, l'envie de fuir, d'attaquer, s'entendent subtilement dans leur voix.


Dans un premier temps vous ne comprenez pas : vous vous sentez décalé, incompris, mis au ban ou sur la touche, parce que comme un adolescent qui grandit trop vite et se cogne partout, ce nouveau félin, vous ne le conscientisez pas vraiment, et la maladresse ou pire l'incompréhension s'invitent souvent dans vos échanges.


Vous pensiez miauler : vous rugissez. Vous vouliez donner juste un coup de papatte : vous avez éventré l'intrus qui s'autorisait à pénétrer sur votre territoire.


Bon. Cela manque de finesse. Mais peu à peu, d'ajustements en réajustements, vous incarnez de mieux en mieux cette force tranquille. Simplement parce que vous avez combattu vos dragons de papier. Et avez dit au revoir à votre chaton apeuré.


Moralité : c'est lorsque l'on a plus peur que l'abondance dans notre vie se manifeste !





1 view

​© 2018 Site réalisé par Corine Depeyrot ​

Mention légale 523 628 808 00025

  • coaching chamanique
  • Twitter corine

44 rue Emile Pereire 65000 Tarbes

06 51 51 26 04   corinedepeyrot@gmail.com